En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies informatiques pour l'optimisation de la navigation et les mesures d'audiences.

Imprimer
Catégorie : Union Départementale

LE GRAND PARIS : UN ENJEU POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L'EMPLOI

 

Le visage économique de l'Ile-de-France a profondément changé au cours des dernières décennies. La désinstrualisation a été particulièrement importante sur certains territoires franciliens (Paris, Hauts de Seine, Seine-Saint-Denis) entraînant fermeture de lieux de production et pertes d'emplois massives. Cette mutation n'a pas été réellement anticipée et si de nouvelles activités se sont développées dans le tertiaire et les services notamment, elles n'ont pas véritablement compensées les pertes dans les territoires concernés et pour les salariés touchés. Ceci explique en grande partie les inégalités territoriales que nous constatons en Ile-de-France que ce soit en matière d'emploi, de logement, de transport.

Face à cela, l'État, la Région, les collectivités territoriales, chacun à son niveau de compétences, ont initié des politiques de développement économique (ex SRDE), de formation professionnelle, mais sans réelle cohérence ni coordination entre ces différentes structures.

Cependant la situation a évolué ces dernières années. En effet, l'État après une trop longue période conflictuelle avec la région, a doté l'Ile-de-France, par la loi du Grand Paris en 2010, de nouveaux outils de développement. Ils sont partagés avec les collectivités territoriales et pour certains avec les partenaires socio-économiques, porteurs d'emplois et visent à réduire les disparités territoriales par un nouveau dynamisme économique.

Ainsi la loi sur le Grand Paris de 2010 a institué les Contrats de Développement Territoriaux définis comme « des contrats engageant l'État, les communes et leurs groupements qui doivent mettre en oeuvre le développement économique, urbain et social de territoires définis comme stratégiques, et en particulier ceux desservis par le réseau de transport public du Grand Paris ». Parmi les CDT engagés vingt et un sont actifs, dont onze ont été signés après enquête publique, et dix en cours de signature.

Ces projets couvrent 8% du territoire régional, 157 communes (12% des communes franciliennes), 4,4 millions d'habitants (38% de la population francilienne) et 2,1 millions d'emplois (39% des emplois franciliens), et concourent à l'objectif de production nouvelle de 70 000 logements par an.

Notre Union Départementale est couverte par 9 projets CDT.

Nous vous joignons, ci-dessous, un tableau synoptique de ces projets.

 

Le Secrétaire Général,
Pierre SCARFOGLIERO