En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies informatiques pour l'optimisation de la navigation et les mesures d'audiences.

Imprimer
Catégorie : Lettre aux militants

VIVEMENT L’AUTOMNE...

L’été a été, une fois de plus, en France, marqué par les attentats de Nice et de St Etienne du Rouvray en banlieue Rouennaise.
Mais, contrairement aux précédents attentats, nous avons eu droit ici à des polémiques plus ou moins douteuses sur la sécurité et la laïcité.Celles-ci ont entamé l’esprit d’unité et de solidarité qui s’exerçait jusqu’alors.En cette période de rentrée, les menaces terroristes restent fortes, notamment concernant les établissements scolaires où les mesures en terme de sécurité sont fortes.
Mais, cette rentrée ouvre surtout une année très « politique » avec les différentes primaires, les présidentielles et les législatives.
Les questions économiques et sociales seront parmi les enjeux importants de cette campagne. On entend déjà beaucoup de choses et des propositions.
Bon nombre de questions se posent déjà :
- L’amélioration économique est-elle réelle et sera-t-elle durable ?
- Les réformes engagées vont-elles être utiles ? Justes ? Suffisantes ?
- Faudra-t-il aller plus loin et dans quel objectif ?

La CFDT devra prendre sa part dans ce débat en mettant en avant ses propositions : dialogue social, qualité de l’emploi, de travail, de cadre de vie et de l’environnement.
Les choix de société sont aussi au coeur de cette précampagne. La protection sociale est fortement questionnée. Comment réduire les foyers de pauvreté et d’inégalités en refondant le pacte social ? Nous avons ici à affronter les propos très violents de certains au sujet de l’assistanat.

Le « Vivre ensemble » et les valeurs républicaines, portées par la CFDT, sont menacées.
Dans cette période pré-électorale, le risque est réel d’être entraînés vers un agenda que nous ne maîtrisons pas.
Il faut donc se concentrer sur notre activité et nos chantiers.
C’est l’objectif de l’Union Départementale Seine-Saint-Denis.

Dans ce cadre, la campagne TPE et la campagne « Parlons Travail » vont rythmer l’agenda de notre Union Départementale.
Maîtriser notre agenda et nos objectifs, renforcer l’appui et l’accompagnement des militants, valoriser nos acquis, assurer notre développement et notre représentativité, doivent être les vecteurs de cette campagne qui doit, pour la CFDT, être réussie.

DE GRANDES AVANCÉES POUR LES SALARIÉS DES PETITES ENTREPRISES

La loi travail entre en application et ouvre de nouveaux droits à tous les salariés. Ces grandes avancées, pour lesquelles la CFDT s’est engagée, bénéficient aussi aux salariés des très petites entreprises (TPE).

DE NOUVEAUX DROITS VOUS SUIVENT TOUT AU LONG DE VOTRE CARRIÈRE

Le Compte personnel d’activité (CPA) est un compte, bientôt accessible sur internet, qui réunira tous vos droits et vous accompagnera tout au long de votre vie professionnelle, d’une entreprise à l’autre, d’un métier à l’autre...
Ce compte est ouvert à tous: salariés, salariés du particulier employeur, travailleurs indépendants, fonctionnaires, étudiants, sans-emplois…
Le CPA intègre aujourd’hui :
• Le Compte personnel de formation (CPF). Grâce au CPF, chaque salarié (d’une petite entreprise comme d’une grande) acquiert chaque année un droit à la formation de 24 heures (avec un plafond de 150 h) qui permet d’accéder à une formation qualifiante. Pour les salariés sans qualification, ce droit est maintenant de 48 heures par an, avec un plafond de 400 heures.
La CFDT peut vous aider à ouvrir votre CPF et constituer votre dossier «formation». Plus d’infos: www.cfdt.fr/mode-d-emploi-cpf

• Le Compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) permet de bénéficier de formations, ou de partir jusqu’à 2 ans plus tôt en retraite, en contrepartie de conditions de travail diciles pendant son parcours professionnel. Toutes les infos sur : petitesentreprises.cfdt.fr/c3p

• Le Compte engagement citoyen (CEC) recueille les compétences acquises à l’occasion d’activités bénévoles. Les maîtres d’apprentissages, les réservistes (militaires, sanitaires ou de sécurité civile), les volontaires des armées, entre autres, bénéficieront de plus d’heures de formation sur leur CPF.

TEMPS DE TRAVAIL : RIEN NE CHANGE SANS VOTRE ACCORD !

En matière de durée du travail, vos droits sont garantis. Sans accord collectif
dans l’entreprise, c’est tout simplement le Code du travail et, éventuellement,
l’accord de votre branche professionnelle qui continuent à s’appliquer.
Votre employeur n’a pas le pouvoir de changer quoi que ce soit seul: il doit
engager une négociation et si cela arrive, vous pourrez être accompagné
par une organisation syndicale que vous choisirez. Vous pourrez être ensuite
consulté sur l’accord négocié.


VOUS ÊTES MIEUX PROTÉGÉ AU TRAVAIL


• Harcèlement: Il est désormais plus facile pour un salarié de prouver
le harcèlement moral ou sexuel dont il est victime. Comme en matière
de discrimination, il sut de présenter des indices laissant supposer
un harcèlement.
• Retour de congés maternité: une salariée est protégée contre le licenciement
pendant 10 semaines après son retour, contre 4 semaines auparavant.
Cette protection bénéficie aussi à l’autre parent et aux parents adoptants.

Salarié d’une entreprise franchisée, vous pouvez désormais
bénéficier d’une représentation du personnel au niveau du réseau
de franchise, pour améliorer vos conditions de travail.


VOUS ÊTES GAGNANT POUR VOS CONGÉS

Des congés sans attendre : le salarié qui vient d’être embauché peut bénéficier
de ses congés payés dès son arrivée dans une entreprise.
Des jours de congés supplémentaires : 5 jours (et non plus 2) en cas de décès
d’un enfant, 3 jours en cas de décès du conjoint, du concubin, d’un proche parent
(parents, beaux-parents, frères et soeurs).
De nouveaux congés : 2 jours supplémentaires par enfant à charge pour
les hommes de moins de 21 ans (et non plus seulement pour les femmes),
2 jours pour l’annonce de la survenance d’un handicap chez un enfant,
1 jour pour la personne qui souhaite assister à la cérémonie d’acquisition
de la nationalité de son conjoint.

 

parlons travail

 

La CFDT entend lancer « la plus grande enquête jamais
réalisée sur le travail ».
L’objectif de cette enquête interactive est de remettre
le travail au coeur du débat public avec en ligne de mire
l’élection présidentielle.
Les résultats permettront d’appuyer les revendications
et d’en construire de nouvelles afin d’interpeller les
candidats et de répondre toujours plus aux besoins et
aux réalités des salariés.
Cette enquête est ouverte à toute personne ayant un
avis sur le travail, qu’elle soit salariée, fonctionnaire,
travailleur indépendant, chômeur, retraité ou étudiant.

Les questions sur la santé au travail, la carrière, le
rapport à la hiérarchie, les discriminations, le sens du
travail, le sexisme, le temps de travail, la grève, les
syndicats, la places des machines, etc.., chaque enquêté
ayant la possibilité de confronter en temps réel ses
réponses, à travers des vidéos avec celles des autres
participants.
La CFDT entend, ainsi, relayer la parole des salariés,
le vécu quotidien au travail, les ras-le-bol, les fiertés,
les attentes.
Cette enquête, enfin, peut aussi participer à donner
envie de contacter le syndicalisme et la CFDT.